top of page
1669545998033_filtered (1).JPG

here's my story

TIGRE2.png

Je suis convaincue que notre personnalité et nos actions au fil de notre vie sont le fruit de notre héritage familial, de notre éducation, de notre culture, de notre adaptation à la société, de ce qu'elle attend de nous, et de notre vécu. Je suis donc le fruit d'une histoire familiale au fonctionnement plutôt classique en France. Enfant des années 90, un père et une mère aimants, fruits eux aussi de leurs histoires familiales respectives,  une maison dans une petite ville de campagne en Picardie, un frère cadet, les parents qui travaillent, des animaux… plutôt classique. Je n'ai pas reçu d'éducation religieuse ou spirituelle, plutôt bonne élève, des activités extra-scolaires (sport, conservatoire, arts plastiques)... et pourtant quelque chose cloche.  : mais qu'est-ce-que je fous là ? 

Des questions existentielles affluent constamment : pourquoi je suis comme je suis ? Pourquoi cette famille ? Qui est le gars qui a décidé que l'on devait manger 3 fois par jour ? Pourquoi la nuit/le jour ? Pourquoi la violence, la souffrance, le bonheur ? À quoi bon jouer à ça alors qu'on va tous mourir ? Pourquoi avoir peur de la mort alors que l'on sait que ça va arriver ? 

Il manque clairement des explications à tout ça ! Ça n'a pas de sens, ça n'est pas logique !

Pour autant, très fortement encouragée à rentrer dans le moule, il faut étudier pour réussir, ne pas décevoir, trouver sa voie, entre ce que j'aime vraiment et là où "il y a des débouchés". Mes parents divorcent lorsque j'ai 15 ans, alors qu'un mal-être est déjà présent depuis quelques mois. C'est un saut direct dans la réalité de la vie, dans la difficulté des relations, dans le rapport compliqué à l'autre, à l'amour. A 18 ans, je deviens indépendante financièrement et je pars seule étudier en tourisme à La Rochelle, puis 3 ans plus tard à La Réunion. Je réalise un master en communication et travaille en agence de publicité. 4 ans plus tard, retour en métropole, à Paris. Chef de projet en agence de publicité, métro, boulot, dodo, le mal-être et le manque de sens est de plus en plus invivable. Et oui, on a beau partir à 10 000km, plusieurs fois, les problèmes nous suivent.

 

Ces dernières années n'ont pas été simples à tout point de vue : je commençais seulement à avoir une aisance financière et pourtant je décide de quitter, non sans appréhension, mon travail devenu insupportable. Je choisi de saisir cette opportunité pour m'occuper enfin de moi et de ce mal-être sorti de nulle-part pour une jeune adulte de 26 ans n'ayant pas vécu de traumatisme particulier. Mon conjoint de l'époque m'accompagne et me soutient dans ce travail personnel qui à débuté il y a maintenant 7 ans. Merci à lui.

Durant cette période d'introspection difficile mais essentielle, j'ai eu l'occasion de me confronter à mes parts d'ombre les plus sombres, d'appréhender les fonctionnements du cerveau aussi bien sur le plan neurologique que psychologique. Je me suis donc intéressée à l'hypersensibilité, au haut potentiel, aux maladies psychologiques, aux sens, aux enseignements des plus grands sages, à l'intuition, aux ressentis, à la physique quantique, à l'énergétique, aux mediums, aux guérisseurs, au magnétisme, à l'astrologie, à la numérologie, à la lithothérapie, à l'ésotérisme… à la spiritualité en somme : la science de l'esprit. Et en moins d'un an, après des centaines de livres, de vidéos, d'articles sur ces sujets qui constituent selon moi le cœur des sciences humaines, et dans une approche quasi scientifique grâce au prisme de l'énergétique, j'ai observé chez moi un mieux-être radical.

 

Après avoir nourri mon intellect, m'être ré-assurée de ma pleine capacité à douter et tout remettre en question quoi qu'il arrive, il était temps de passer à la partie pratique en expérimentant. Ce sont les expériences, les recherches, les enseignements que j'étudie quotidiennement que j'ai à cœur de vous partager ; par le biais notamment de la lithothérapie avec @mani.univers depuis plus de 5 ans, qui évolue aujourd'hui en manitherapy. Et ça, ça a du sens.

Je suis heureuse de trouver mon épanouissement dans ce partage et cet accompagnement que je vous propose. Au plaisir de vous aider vous aussi à aller-mieux.

 

Margaux Harinthe

wild and free child

bottom of page